Project Nim


   Est il possible d'établir une communication avec un chimpanzé auquel il aurait été enseigné un langage des signes ? Et si non, que fait-on du singe ?

   Ce documentaire retrace le triste destin d'un pan paniscus qui fut d'abord embarqué dans une expérience de 5 ans dont les résultats ne furent pas concluants, puis ensuite oublié dans des centres animaliers durant ses 21 autres années de sa vie.

   Le film développe assez longuement l'expérience qui fut largement documentée et filmée: les prises vidéos d'époque accompagnent le témoignage postérieur des divers protagonistes et s'emploie a restituer l'ambiance et les conditions de l'expérience, plus que de la méthode scientifique elle-même.

   En fait, ce sont les conditions qui mènent l'expérience à un terme: à 5 ans, le chimpanzé devient presque un adulte et quoi qu'il lui fut enseigné, il ne peut être attendu de sa part qu'il se comporta comme un enfant humain du même âge. L'encadrement de Nim devient très difficile comme en témoignent les éducateurs d'alors.
"Nim was a brillant beggar"
   L'analyse postérieure des données montrent que si Nim avait apparemment assimilé une quantité impressionnante de termes ou signes, celui ci ne les employait qu'en vue de faire savoir ce qu'il désirait afin de l'obtenir: le directeur du programme oppose ainsi la capacité de Nim à pouvoir dire "je veux le chat" à son incapacité à pouvoir dire "c'est un joli chat".

   Après 1977, Nim change drastiquement d'environnement et le documentaire passe en revue les trois lieux où il séjourna plus ou moins longuement: aux pelouses verdoyantes et atmosphères familiales succèdent les barreaux métalliques froids des cages plus ou moins spacieuses, et la solitude. Un des ses entraineurs le suit et témoigne de ses pérégrinations. Libéré du cadre scientifique mais privé de véritable environnement, c'est le caractères misérable des conditions de vie qui ressort de la deuxième partie du documentaire.


   Ainsi le film montre assez bien que si la présence de Nim parmi les humains n'a pas laissé ceux ci indifférents, un environnement humain ne convient pas longtemps à un tel animal. Et qu'après l'aspect mignon des débuts parmi les humains enjoués, le chimpanzé, le singe, l'animal sauvage devient ce qu'il doit être: quelques années policées ne gommeront pas les millions d'années qui nous séparent. À ce titre, ils doivent vivre et demeurer tel, libre de tout pseudo-antropomorphisme qui ne vise à satisfaire que quelques narcissismes humains. En projetant des attentes et un modèle purement humain dans l'entrainement de Nim, c'est une chimère qui fut créé : un animal que des humains tentèrent de domestiquer mais condamné a vivre son animalité déracinée dans un environnement non adapté à sa nature. Le documentaire souligne quelque part le caractère illusoire de l'expérience: de même qu'il existe une irréductibilité du sujet d'Autrui, il en existe également une dans Nim et les siens en tant qu'animaux qu'il convient de respecter.

   Il fut pris quelque chose de fondamental à Nim qui ne fut jamais compensé, si jamais elle pouvait l'être: à son animalité pouvait-on substituer une humanité? Son aventure nous montrer que la ligne est mouvante entre les deux concepts, mais son tracé vague se fait toujours au détriment de l'animal.

~~~

Le Trailer :

~~~


Project Nim
Direction: James Marsh
Production: Simon Chinn and BBC Film
Année : 2011
Durée: 93 minutes
Genre: Documentaire - Enquête

voir page Wikipédia, et le site officiel Project Nim

Commentaires